Randonnée : quoi porter, quand il fait -27 degrés?

Notre dernier séjour en Mauricie nous a rappelé que parfois, l’hiver, il peut faire froid! 
Nous avions réservé notre escapade annuelle au chalet avec nos amis quelques semaines à l’avance. Avec l’hiver doux et relativement chaud que nous avions jusqu’à maintenant, nous étions loin de nous douter qu’il ferait jusqu’à -27 (excluant le facteur vent) lors de ce séjour.

Bonne nouvelle, nous n’en étions pas à notre première sortie plein air. Nous étions prêts et nous avons profité du décor enchanteur que nous offraient nos randonnées de raquettes malgré le froid. Comment on a fait?


Biens habillés, de la tête au pied

Une tuque, svp!  C’est par les extrémités qu’on perd le plus de chaleur. Protégez votre tête, vos oreilles et votre cou! Personnellement, j’aime bien utiliser un foulard tube en microfibre (de type BUFF) pour garder mes oreilles au chaud. Je rajoute une petite tuque mince, pour garder la chaleur qui s’échappe de ma tête, sans toutefois l’isoler hermétiquement.  

J’adore ces foulards multi-usages qui, une fois repliés sur eux-mêmes, font un excellent bandeau pour les activités de plein air. Ils peuvent également servir de cache-cou, de tuque ou d’élastiques à cheveux : génial! En cas d’urgence, ces petites merveilles feront un garrot de fortune en moins de 2. Très mince, je m’en enfile souvent 2 ou 3 dans le cou. Leur utilité évoluera au fil de ma randonnée…

À un oignon, vous voulez ressembler! Il faut être isolé, mais pas trop. En randonnée, vous aurez chaud. Très chaud, c’est promis. Surtout si vous faites du hors-piste. Privilégiez plusieurs épaisseurs que vous pourrez enlever ou remettre en fonction de vos efforts et de la température. En tout temps, évitez d’être mouillé.

Utilisez une couche de base en polypropylène ou en laine mérinos. Ces vêtements intelligents savent garder votre chaleur, tout en expulsant l’humidité produite par votre corps au moment de l’effort. En plus, la laine mérinos se charge également de faire disparaître les odeurs, comme par magie... La couche intermédiaire doit assurer une isolation supplémentaire tout en poursuivant le transfert d’humidité vers l’extérieur. On recommande souvent la laine polaire. Personnellement, j’utilise un polypropylène tout juste un peu plus grand que le premier afin de rester à l’aise dans chacun de mes mouvements. Pour finir, la couche externe aura comme principale fonction d’empêcher le vent d’atteindre votre corps. Considérant vos sous-vêtements, votre manteau ne doit pas être trop chaud. Sinon, assurez-vous d’ouvrir les prises d’air, sous les aisselles, une fois votre randonnée bien amorcée.

Gardez ce même raisonnement pour vos pantalons. Souvent, une couche de base et une couche externe mince sont suffisantes pour apprécier l’activité sans grelotter. Par temps très froid, utilisez un pantalon de neige doublé dont vous pouvez ouvrir les prises d’air de l’entrejambe.

Rappelez-vous de ne jamais accumuler l’humidité sur votre corps. Une fois trempé, il ne sera plus aussi simple de vous réchauffer.

Le système multicouche est le même pour les mains. J’utilise une paire de mitaines minces en polyester où l’air circule aisément afin d’expulser l’humidité de mon corps. À celles-ci, je rajoute une coquille de nylon légère, compressible et imperméable, qui me permettra de garder toute ma chaleur. Rares, ces coquilles sont difficiles à trouver. Cherchez-les en début de saison chez Outdoor Research, dans les magasins de plein air. Hâtez-vous, elles sont rapidement épuisées en fin de saison. Cette combinaison est la meilleure recette que j’ai trouvé pour ne pas avoir ni trop chaud, ni trop froid. Aussi mystérieux que cela puisse paraître, même à -27 degrés, la frileuse que je suis range souvent rapidement ses coquilles au creux de ses poches une fois la randonnée bien entamée.  

Et les pieds? Il ne faut pas geler! Utilisez une bonne botte de randonnée. Elle doit être bien isolée et imperméable. Un bon support de la cheville est de mise afin de réduire le risque de blessure. (Je parle par expériences multipliées!) Vous trouverez d’excellents modèles rapport qualité/prix chez Merrell et The North Face.

Alors, vous êtes prêts?
C’est le temps de s’amuser, sans grelotter!