Sandbanks. En camping sans réservation!

Sandbanks. En camping sans réservation!

Il y a quelques semaines, j’ai décidé que je voulais aller voir les Sandbanks en Ontario. Plus je lisais d’articles à ce sujet, plus je m’attendais à y affronter une foule incroyable. N’étant pas du genre à planifier et réserver mes escapades trop à l’avance, les terrains de camping étaient déjà tous occupés. Je devais trouver une solution (pas trop cher) pour profiter de cette belle région durant le long congé de la fête du Canada!

 

On est vendredi matin, il est 7h. On charge la voiture avec la fébrilité d’un magnifique week-end à venir. Mot d’ordre : simplicité. Une petite glacière, un sac de vives festives (bonbons et croustilles, entre autres!) et le strict nécessaire d’article de cuisine et de cuisson. 2 chaises de camping, des serviettes, une petite chaudière bleue, une mini pelle rouge et un moule à château de sable (même en mode simplicité, à la plage, c’est im-por-tant!) Un seul petit sac de vêtements par personne (ça, ça n’a pas été qu’une mince affaire!)… Deux oreillers, deux sacs de couchage et finalement, un matelas gonflable. C’est tout. Pas de tente, pas de toile.

On a profité de la journée nuageuse pour faire un arrêt à Kingston et y découvrir la ville. On a repris la route en fin d’après-midi. À partir de Kingston, il reste environ 1h pour se rendre au Parc si vous roulez sur la 401. Cependant, si vous avez un peu de temps, on vous recommande la route 33 qui est vraiment plus jolie. En plus, vous avez droit à un court passage en traversier, une fois rendus à Glenora.

La ville de Picton mérite également qu’on s’y arrête. Belles maisons victoriennes abritant cafés, petites boutiques et restaurants. C’est également dans cette ville qu’on trouve le plus de B & B dans la région.

À la tombée du jour, pour les retardataires qui comme nous, n’ont pas eu le temps de réserver notre emplacement de camping, prenez quelques minutes pour sortir du Parc et vous rendre à  Wellington. La plage municipale offre une vue incroyable sur le Lac Ontario ainsi qu’une partie de East Lake. De petites enseignes nous rappellent que le camping y est interdit… Cependant, je n’ai pas vu d’affiches relatives aux règles de « parking »! On s’y est stationné, on a baissé les sièges de la banquette arrière, on a gonflé le matelas et on s’y est assoupis, pour la nuit. Un bloc sanitaire incluant toilette et douche chaude est disponible sur place, gratuitement. En prime, on a même eu droit à un spectacle de feux d’artifice des résidents qui célébraient le 1er juillet!  

Dès les premières minutes qui ont suivi mon arrivée dans le Parc des Sandbanks, mon cœur de p’tite fille s’est emporté. Il avait beau faire tout juste 20 degrés venteux, j’étais déjà pieds nus à courir partout dans le sable fin. Un paysage jumeau aux décors observés chez nos voisins du sud, mais à quelques heures de la maison. Tout simplement magique.

On a profité de l’avant-midi du samedi pour parcourir les quelques sentiers de randonnées disponibles dans le parc des Sandbanks. Les amateurs de petites randonnées seront comblés. La plupart d’entre elles se font en moins de 2h. On s’était même motivés à profiter du sentier de Dunes Beach pour faire notre session de jogging. Sentier de sable blanc, entrecoupé de trottoirs de bois inégaux : aller-retour, ce fut les 4km les plus difficiles depuis longtemps! ;) Mais arrivés au sommet des immenses dunes, la vue sur le lac est tout simplement réconfortante!

Le Parc des Sandbancks offre 3 plages principales. Si « Sandbanks Beach» et « Outlet Beach » se ressemblent beaucoup, cette dernière nous semblait un tantinet plus jolie et agréable. C’est à cet endroit que nous avons passé une bonne partie de l’après-midi. Parfaite pour les châteaux de sable, nous y avons érigé notre première construction 2016. Nous avons ensuite parcouru quelques longs km à pied sur la « Sandbanks Beach », un peu plus à l’abri du vent, cette journée-là.

Dimanche matin, c’est « Dunes Beach » qui a profité de notre présence. Arrivés vers les 8h30, ce n’est que vers les 9h30 qu’on a croisé nos premiers amis de la journée. Tranquillement, les vacanciers ont commencé à prendre place sur le sable chaud à partir de 10h30. Quand le niveau de l’eau de la zone de baignade a peine à couvrir les genoux, cette plage est un endroit parfait pour les jeunes familles.

La région est magnifique et agréable. Par sa diversité agricole, les épicuriens peuvent également parcourir la Route des saveurs, plus connue sous le nom de Tasting Trail dans la région. Par manque de temps, nous avons préféré consacrer notre week-end officiellement au Parc.

Cette aventure, qui nous a coûté en dessous des 200$ incluant l’essence, la nourriture et l’entrée au Parc, me rappelle une fois de plus qu’avec un peu d’imagination et de créativité, on peut faire pratiquement toutes les activités pour profiter au maximum de l’été!

Si toi aussi tu as des idées simples pour profiter de lieux magiques, ne te gêne pas à nous les partager! :)